Un peu d'histoire
Liens utiles

D’après certains documents, le mot Bouillargues dériverait de «Bellie-ager», terre de béliers, personnage romain de Nîmes, qui possédait jadis une villa située au sud de la commune dans un champ appelé La Pyrouna.

En 916, le village se nomme Buliniacus ; peu après, ce sont les noms de Bolianicus, Bollanicus, puis Bolhargues qui s’imposent et enfin apparaît la dénomination moderne de Bouillargues.

Le minuscule bourg qu’était jadis Bouillargues commence à donner signe de vie vers l’an 390. En 1132, le village comptait seulement 12 feux et en 1410 ce chiffre s’élevait à 23.

En 1190, la localité était formée par une agglomération de quelques petits domaines, le mas de Granier, le mas de la Fond, la ferme du Puits de l’Olivier et du hameau de Massillac. Ces noms subsistent encore de nos jours.

En 1790, la France fut divisée en 83 départements. Le Directoire du Gard profita de cette occasion pour faciliter et permettre l’érection en commune du village. Les hameaux de Garons, Caissargues et Rodilhan y furent annexés.

En 1878, le projet de construction d’une ligne de chemin de fer de Nîmes à Arles et aux Salins du Midi prit forme. Ce petit train de la Camargue ne put résister aux progrès et le 1er janvier 1951, la ligne fut remplacée par « les cars de Camargue »

Au fil des siècles, les habitants n’ont eu de cesse de se battre et de se défendre contre les envahisseurs et surtout de défendre leurs idéaux. Après des années de terreur et de persécution, l’an 1599 amena la paix religieuse qui fut rétablie à la suite de l’Edit de Nantes. De 1704 à 1788, il reste historiquement avéré que la période dite « la terreur des camisards » a semé peut-être plus de ruines que celles des guerres de religion. Pendant la révolution française, l’église fut pillée et saccagée par les républicains sans-culottes.

Aujourd’hui, notre commune a heureusement retrouvé son calme et sa sérénité. Sa proximité de la ville de Nîmes est un atout majeur tout comme l’aéroport, l’autoroute, le TGV et les lignes du réseau de transport routier de Nîmes Métropole qui desservent la région pour le bonheur des habitants et des entreprises.

BOUILLARGUES compte aujourd’hui 6312 habitants (1er Janvier 2014)

 



 

 

 

 

 

 

Anciennes photos : Cliquez dessus pour zoomer
  • La cave coopérative
    La cave coopérative
  • La Fontaine
    La Fontaine
  • La Gare
    La Gare
  • La Grande Rue
    La Grande Rue
  • Le Parc de la mairie
    Le Parc de la mairie
  • Retour de la fontaine
    Retour de la fontaine
  • Rue de la république
    Rue de la république
  • Rue de la Source
    Rue de la Source
  • Evolution urbaine
    Evolution urbaine